Le monoï

  • Post last modified:12 août 2021
  • Reading time:3 mins read
  • Post comments:0 commentaire

  • Vahine-Tahiti-Borabora-Moorea-monoï-Vahiné

    Only Vahine

Eh oui, les beaux jours sont bientôt de retour.

Les fleurs, les fruits , les températures qui s’adoucissent et le soleil qui est de plus en plus présent …on sent l’été et les vacances arriver ! 

Prenez de l’avance et préparez vous à avoir le meilleur teint cet été avec votre monoi de Tahiti disponible sur votre boutique Onlyvahine 

Mais avant cela, connaissez vous réellement le monoi ? 

Dit Mono’i en Tahitien, ou encore Manogi en Paumotu et Pani en Marquisien, le monoi est une huile parfumée à la fleur de Tiare que les Vahine chérissent depuis toujours. En effet, le monoi est certainement l’un des seul “cosmétique » qu’utilisent les Vahine au quotidien.

En Europe, le monoi est célèbre pour ces principaux atouts : une huile de bronzage parfumée et exotique, parfaite pour les sorties à la plage en été !

Au delà de son effet bronzant, le monoi permet d’hydrater et nourrir la peau surtout lorsqu’elle est souvent exposée au soleil, il est aussi utiliser comme huile de massage. Vous l’avez compris, c’est un incontournable pour l’été, et comme c’est l’été toute l’année à Tahiti, il fait partie des produits de beauté préféré des Vahine !

Savez-vous comment est fait votre monoi ?

Selon le décret du 1er avril 1992 no 92-340 « Le monoï de Tahiti est le produit obtenu par la macération de fleurs de tiaré dans l’huile de coprah raffinée, extraite de noix de coco récoltées dans l’aire géographique de Polynésie française au stade de noix mûres, sur des sols d’origine corallienne. Ces noix doivent provenir du cocotier Cocos nucifera » et les fleurs de tiaré de l’espèce végétale Gardenia tahitensis » (Flore de Candolle) d’origine polynésienne récoltées au stade de bouton. ».

En résumé :

  • Le monoi est un produit de beauté obtenu par macérations de fleurs de Tiaré Tahiti dans de l’huile de coprah.
  • Les fleurs de Tiaré Tahiti sont cueillies au stade de boutons et utilisées au plus tard le lendemain du jour de leur récolte.
  • Elles sont mises en macération dans l’huile de coprah raffinée pendant au moins dix jours pour au minimum dix fleurs par litre d’huile. 
  • On utilise l’abdomen de bernards l’hermite afin d’accélérer la fermentation de l’huile. Ce processus de fabrication, commun à tous les producteurs de monoï de Tahiti, est une méthode similaire à l’enfleurage en parfumerie. Au bout de cette période, le macérat est décanté, filtré, puis additionné d’un antioxydant naturel (comme l’acétate de tocophéryle) ou chimique (comme le BHT, dioléyl tocophéryl méthylsilanol).

Maintenant que le Monoi de Tahiti n’a plus de secret pour vous, nous nous excusons auprès de toutes vos copines de plage qui auront droit à l’histoire en détail de la confection du monoi à chaque fois qu’elles vous demanderont si elles peuvent vous prendre un peu de votre Monoi.

Vous n’avez pas encore le votre ? Retrouvez toutes notre gamme de Monoi ici ” Gamme de Monoï “.

Laisser un commentaire